E-Learning - LMS

Problématique de la contrôlabilité de l’acquisition des connaissances dans l’enseignement à distance

 

Cas concret

Le projet Médatice a vu le jour en 2006, à la Faculté de Médecine de Grenoble, dans le cadre de l'organisation du concours des étudiants inscrits en 1ère année. Après plus de 10 ans, ce projet PACES concerne aujourd'hui la Médecine, la Pharmacie, les écoles de Maïeutique, Odontologie, Kinésithérapie, Ergothérapie et l'nstitut de Formation des Manipulateurs radiologiques.

Contexte

Pour faire face à de nombreuses difficultés : disponibilité des experts, taille des promotions très importantes au regard des infrastructures, temps de transports pour les élèves et les enseignants, réorientation tardive, difficulté de l'institution à coordonnée les pédagogies… L'UFR de Médecine de Grenoble a décidé de déployer une solution pour améliorer les enseignements en première année de Médecine en s'appuyant sur la solution proposée par Theia. 
L'organisation a choisit la classe inversée et la mise en place de parcours pédagogiques innovants incluant la numérisation des cours, des évaluations régulières en présentiel, la mise en place de tutorat et l'évaluation des séquences d'apprentissage.


Bénéfices

Le bilan de cette expérience fait état d'une amélioration de la qualité de l’enseignement et de son homogénéité. En parallèle, l'évaluation des étudiants, dès le début de l'année universitaire, permet l'amélioration de l'accrochage scolaire et facilite leur réorientation anticipée.
Cette méthode d'apprentissage offre, à l'étudiant, une meilleure autonomie dans ses apprentissages, un ancadrement plus personnalisé. Elle offre aux enseignants d'augmenter la valeur des séquences en présentiel : plus intéractive et collaborative.